Aller au contenu
Chambéry BD » Battle BD

INTERVIEW : Battle BD, l’affrontement graphique déjanté !

Depuis 3 ans Battle BD fait, salle comble au festival de bande dessinée de Chambéry !

Battle BD, le combat de dessinateur de bande dessinée !

Cette année, le festival international de bande dessinée de Chambéry a eu le plaisir d’accueillir, l’équipe de Battle BD pour le plaisir du public ! Une activité qui chaque année ravi petits et grands !

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Tony Curien, comédien improvisateur depuis 20 ans, animateur et directeur artistique du projet Battle BD. Ma formation initiale s’est tournée vers l’apprentissage de la voix. J’exerce toujours en tant que voix off.

Comment a commencé ton aventure ?

Depuis les années 1960, les affrontements graphiques existent comme les émissions Tacotac, ou les rencontres sur les festivals. En 2010, on m’a proposé d’animer une confrontation d’auteurs BD. Grâce à mon expérience d’improvisateurs et mes nombreux affrontements en matchs, j’ai mis en scène à ma manière ce type de confrontation ce qui a donné naissance à Battle BD.

Peux-tu nous présenter ton concept Battle BD ?

Battle BD, c’est des auteurs de bande dessinée sur scène, qui s’affrontent sur chevalet grand format (1 m x 0.7). En trois minutes, ils doivent illustrer les envies du public et du maître de cérémonie, le tout coloré en musique par notre DJ. La nouveauté de cette saison, c’est que les affrontements sont souvent en triptyque (trois dessinateurs sur scène).

Découvrir le concept

Comment collabores-tu avec les artistes ?

battle BD au festival

Initialement, je préfère l’émotion que procure le dessin en direct à la bande dessinée. J’ai appris dans un second temps à apprécier les histoires et le neuvième art. 

En conséquence, je travaille avec des illustrateurs performeurs qui aiment le dessin en direct. Chaque mardi, nous nous réunissons (en présentiel ou en distanciel) pour une séance d’entraînement, de recherches graphiques. L’objectif est de travailler le rythme du spectacle et d’acquérir de nouveaux réflexes graphiques. 

Les auteurs de Battle BD offrent un spectacle et une performance graphique et vont apprendre à travailler sur scène avec l’exigence du spectacle vivant. Ce qui est à l’opposé du rythme et du format de l’atelier.

Qui sont les artistes avec qui tu travailles ?

En quinze ans de recherches, j’ai eu la chance de faire mes armes avec les plus grands dessinateurs français et d’avoir accueilli sur scène une trentaine de talents : Jean Claude Fournier dessinateur de Spirou, Frank Margerin dessinateur de la BD Manu, Florence Cestac auteurs des Débloks, Chloé Cruchaudet, Laurent Verron…

Aujourd’hui, j’évolue avec mon équipage “mon crew” avec Mathieu Bertrand, Efix, Pickmean, Ponom’art (Loïc Ruffier) Anaïs Depommier, Anjale et au total 12 artistes jouent dans battle bd. 

Voir toute l’équipe de Battle BD

As-tu des influences ? 

L’univers du cirque m’inspire particulièrement de par mes origines familiales avec un oncle funambule. Le cirque pour moi, c’est comme le dessin en direct, à l’origine quelque chose de simple que tout le monde comprend, mais qui devient extraordinaire quand on y assiste. 

Des auteurs qui t’ont inspiré ? 

L’un des auteurs qui m’a le plus inspiré est le dessinateur Jérôme Jouvray car nous nous sommes aidés mutuellement. Lui est devenu improvisateur et j’ai choisi de devenir “Bédéiste”. Il évolue avec battle bd 2 à 3 fois par an.

Quels sont tes projets ? 

À court terme, nous souhaitons décloisonner encore plus la bande dessinée, en programmant notre spectacle hors festival dans les centres culturels et théâtres.
J’espère également revenir au festival de bande dessinée de Chambéry pour de nombreuses années !

En savoir plus

Retrouver nos dates et nos spectacles.
Rejoignez la communauté sur Instagram et Facebook