Depuis 1975…

Histoire de l’association ChambéryBD

Une fabuleuse saga

Aujourd’hui, le Festival de Chambéry est le deuxième festival d’auteurs en France.
L’événement réunit plus de 20 000 visiteurs autour de 60 auteurs. Sur 3 jours de fête, plus de 300 albums sont lus.
Pour organiser tout ça : 50 membres avec plus de 100 bénévoles se mobilisent pour faire vivre le Festival.
10 membres de Chambéry BD  travaillent toute l’année pour que le RDV ait lieu.

Mais aussi :

– Le Festival a donné naissance à l’Ecole Nationale des Arts Appliqués(l’ENAAI) de Chambéry, qui enseigne l’illustration et, tenez- vous bien : la Bande Dessinée.
De nombreuses « jeunes pousses » y développent leur talent.
– Le festival a été à l’initiative de la BD des restos du coeur et a remis à cette occasion un chèque de 150 000 euros à l’association.
– En 2007 a été créée « l’Inter festival transalpin de la BD » réunissant 16 festivals de Rhône Alpes + celui de Vaison la Romaine. Serge Ripoll en est le Président.
– Cette année là, la représentation Rhône Alpes du Centre National du Cinéma tourne un 52 minutes sur l’histoire du festival de la BD de Chambéry.
Avec le soutien des TV régionales, ce film est promis à une large diffusion.

Bien avant tout ça…

L’association Chambéry Bande Dessinée a été créée en 1977. L’idée de l’organisation d’un salon de la Bande Dessinée à Chambéry fut soulevée à la suite d’une rencontre entre l’association et Claude Moliterni, le justement nommé “ Pape de la Bande Dessinée”.
La Municipalité de l’époque entérina le projet.

1977 vit alors la première édition du Festival de Chambéry. C’est sur l’une des places de la ville, la place St-Léger, en plein air, au sein des vieux quartiers que se déroula ce premier festival qui rassembla une dizaine d’auteurs.

En 1978, le Festival avec Franquin comme invité d’honneur, se transporta à l’ancien musée des Beaux-Arts de Chambéry, dans des locaux d’une superficie de 500 m² environ et accueillit une quinzaine de dessinateurs.

A compter de ce moment là, une véritable structure fut mise en place pour mener à bien les destinées du Festival et d’année en année, le nombre des dessinateurs augmenta.

En 1981, à l’initiative d’un nouveau responsable, le Festival fut organisé à l’ancien Palais de la Foire de Chambéry, plus vaste. Quelques vingt-cinq dessinateurs avaient répondu favorablement à l’invitation de l’association.

Ce cinquième festival vit apparaître les premiers partenaires financiers, avec la collaboration desquels la manifestation allait prendre l’essor qui lui était dû.

Depuis, ces partenaires se sont fidélisés auprès de Chambéry Bande Dessinée grâce à l’image porteuse que le Festival leur a permis d’acquérir.

En 1986, un style nouveau fut adopté pour le Festival. Ce dernier fut organisé sous un chapiteau en structure aluminium. Donnant ainsi une image tout à fait différente, il s’inspire à partir de là, de son grand frère d’Angoulème. Il en sera ainsi jusqu’en 1989.

En 1990, Chambéry Bande Dessinée prend un nouvelle dimension avec l’élection d’un nouveau président : Serge Ripoll, et d’une nouvelle équipe dynamique, compétente et responsable. Tout ceci constitue un nouveau souffle, bien apte à donner un élan qui convient tout particulièrement à un Festival, ô combien apprécié du public. Le salon quitte alors le centre ville pour le site de Savoiexpo, et ce qui semblait une entreprise risquée devient un succès. Le public suit et les allées de la salle des conventions se révèlent même trop étroites. En 1991, le salon double sa surface.

En 1992, le Festival investit le coeur de la ville et la toute nouvelle médiathèque.

Une ouverture considérable a été créée au niveau des statuts, une nouvelle politique de promotion est instaurée par les professionnels de la communication, ceci afin de donner au Festival de la Bande Dessinée de Chambéry, la portée logique qui lui revient.

En 1993, le Festival prend ses marques au Centre de Congrès le Manège et présente un nouvel espace occasion sous chapiteau. Présence du Ministre de la Culture, Jacques Toubon.

En 1996, Chambéry Bande Dessinée a 20 ans. Ce fut un merveilleux festival, une grande fête de la Bande dessinée avec de nombreuses expositions et la venue de grandes stars du 9ème art. Présence du Ministre de la Culture, Philippe Douste-Blazy.

En 1997, hommage rendu à Franquin par une vente aux enchères au profit d’Amnesty International. Présentation des premières planches de la BD des Restos. Présence exceptionnelle de Véronique Colucchi en soutien au projet.

En 1998, sortie officielle en collaboration avec Jacques Glénat, le célèbre éditeur, de la BD des Restos, qui permet de récolter plus de 900 00 Francs soit 200 000 repas pour l’hiver 2000. Ouverture de l’école de loisir “Chambéry BD Arts Appliquées”

En 1999, Serge Ripoll laisse la présidence de l’association à Jean-Marie Buisson. Ouverture officielle de l’Ecole Nationale des Arts Appliqués et de l’Image le 4 octobre, avec la présence de 22 élèves pour sa première promotion. C’est un beau challenge, que Chambéry Bande Dessinée a réussi en quelques mois. Nul doute que cette école permettra de porter encore plus loin la renommée de la ville de Chambéry et du Festival International de la Bande Dessinée.

En 2000, suite au naufrage de l’Erika, Chambéry BD en collaboration avec la Région Rhône-Alpes, crée l’exposition « 100 crayons contre la marée noire » Exposition itinérante qui obtiendra un immense succès.

En 2001, Chambéry BD fête ses 25 années d’existence. 2 invités d’honneur, en présence de Didier Tarquin et Claude Guth coloriste !

Pour 2002, mise en place des interventions dans les hopitaux. Les auteurs vont à la rencontre des adultes hospitalisés et des albums dédicacés leur sont offerts.

Pour le 28ème Festival en 2004, Serge Ripoll redevient président de l’association. Achdé crée l’événement avec son nouvel album de Lucky Luke scénarisé par Laurent GERRA. Cette même année, une opération ANTI-SIDA est organisée en partenariat avec l’hôpital de Chambéry : lancement d’un projet d’illustration de pochettes de préservatifs.

En 2005, une journée professionnelle voit le jour : 70 bibliothécaires se rencontrent autour d’une thématique : « La bande dessinée d’aujourd’hui et le phénomène Manga ».

Les 30 ans ! ZEP, invité d’honneur du Festival, emmène Titeuf à Chambéry. Pour la première fois, l’événement accueille 2 auteurs Mangas.

En 2007, Le 31ème Festival de Chambéry accueillait PtiLuc…

En l’an 2008, voici venu Sir Christophe Arleston et sa bande de Trolls. Les dessinateurs du Mégazine « Tchô! » (Zep, Boulet, Lisa Mandel etc) seront là!

2009 : Invité d’honneur, le scénariste Jean Dufaux.
L’association Chambéry BD devient Chambéry Savoie BD, intégrant ainsi la dimension départementale de l’événement.

2011 : Taïwan est mis à l’honneur, 10 auteurs et 2 artistes présentent leurs oeuvres.

2012 : Delaf et Dubuc sont les têtes d’affiche du festival. Les éditions Paquet fêtent leurs 15 ans d’existence à Chambéry.

2013 : Pour la première fois, une bourse aux BD est organisée exclusivement pour les particuliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*